Accueil » Actualités » La Bourse de Paris progresse grâce à des résultats d’entreprises bien accuellis (...)
La Bourse de Paris progresse grâce à des résultats d'entreprises bien accuellis (+0,80%)

La Bourse de Paris progresse grâce à des résultats d’entreprises bien accuellis (+0,80%)

La Bourse de Parisévoluait en hausse jeudi (+0,80%), tirée par quelques bonnes publications d’entreprises, qui lui ont permis d’ignorer un discours un peu plus dur que prévu de la banque centrale américaine.

D 2 novembre 2014     H 23:11     A

94
0
0
0

2La Bourse de Paris progresse grâce àdes résultats d’entreprises bien accuellis (+0,80%)2

A 09H30 , l’indice CAC 40 prenait 33,04 points à4.143,68 points. La veille, il avait terminé presque stable (-0,05%).

Le marché parisien était soutenu àl’ouverture par des publications d’entreprises saluées par le marché, àl’image de Renault, Technip ou Alcatel-Lucent.

Il n’était par ailleurs pas décontenancé par un ton légèrement plus ferme que prévu de la Réserve fédérale américaine (Fed) qui a achevé sa réunion mercredi soir.

Les marchés ont de quoi être "rassurés par l’exercice de communication, réussi sur le papier, de la Fed", remarque le courtier Aurel BGC.

La Fed a annoncé sans surprise qu’elle mettaitun terme àson programme de rachat d’actifs, tout en laissant les taux d’intérêt inchangés, proches de zéro.

Elle promet de laisser ces taux bas pendant "une période de temps considérable" mais ajoute que si les progrès de l’inflation et de l’emploi sont plus rapides, une première hausse des taux "pourrait intervenir plus tôt qu’on ne l’anticipe".

"La Fed n’a pas fait de référence aux craintes sur la croissance mondiale alors que le marché l’attendait, semblant plus optimiste sur le marché du travail et moins inquiète de l’inflation", note Stan Shamu, analyste chez IG.

Pour Saxo Banque, les marchés retiennent surtout "le discours rassurant sur les perspectives de l’économie américaine" et ce "malgré de nombreux signes de ralentissement perceptibles dans l’économie mondiale".

Les investisseurs vont d’ailleurs pouvoir vérifier l’état de santé de l’économie américaine, avec la publication à13H30 des chiffres de la croissance dans le pays pour le troisième trimestre

Le marché regardera également aux Etats-Unis les demandes hebdomadaires d’allocation chômage (13H30).

En zone euro, plusieurs statistiques seront àsuivre, en particulier l’inflation pour octobre en Allemagne. Sont également attendus le PIB pour le troisième trimestre et l’inflation pour octobre en Espagne.

Parmi les valeurs, Alcatel-Lucent s’envolait (+13,36% à2,32 euros) après avoir limité sa perte nette autroisième trimestre.

TF1 bondissait (+5,42% à11,57 euros), grâce àun bénéfice net et des recettes publicitaires en hausse au troisième trimestre.

Renault était soutenu (+4,68% à58,18 euros) par une progression de son activité au troisième trimestre.

Technip était recherché (+2,22% à56,70 euros) après avoir confirmé ses objectifs malgré une baisse de son bénéfice net au troisième trimestre.

Bureau Veritas prenait 3,72% à19,37 euros après avoir vu sa croissance accélérer nettement au troisième trimestre.

Ingenico gagnait 3,01% à81,75 euros. Le groupe a confirmé son objectif de croissance sur 2014 et relevé celui de sa rentabilité opérationnelle.

Accor prenait 1,50% à32,21 euros après avoir annoncé un plan d’investissement de 225 millions d’euros sur cinq ans visant àrenforcer et développer ses services et infrastructures informatiques.

Suez Environnement souffrait (-2,02% à12,89 euros). Le groupe a vu son chiffre d’affaires légèrement décroître sur les neuf premiers mois de l’année.

Steria était en forte baisse (-3,85% à15,50 euros) après avoir lancéun avertissement sur résultats àquelques semaines de la finalisation de sa fusion avec son concurrent Sopra (-6,13% à62,37 euros).

EDF était en baisse (-0,20% à22,96 euros). Sept centrales nucléaires françaises, dont une en déconstruction, ont été survolées par des drones enoctobre, "sans conséquences sur la sà»reté ni le fonctionnement des installations", a-t-on appris mercredi auprès du groupe, qui a porté plainte.

Auplata perdait 2,91% à1,00 euro malgré une perte nette réduite à2 millions d’euros au premier semestre, contre 4,5 millions sur la même période en 2013.

Infotel prenait 3,96% à20,50 euros après avoir enregistré une hausse de 12,5% de son chiffre d’affaires au 3e trimestre.

jbo/fpo/pre

2359 Messages